Pensez à jeter un coup d’oeil au mode de fonctionnement de cet abécédaire.

ABEND (abnormal end) : fin anormale d’un programme ou d’un traitement due à une erreur.
ACB (Access Control Block) : bloc de contrôle des méthodes d’accès VSAM et VTAM. Equivalent du DCB.
ACID (Atomicity, Consistency, Isolation, Durability) : caractéristiques que doit respecter une transaction (atomique, cohérente, isolée et durable).
ACL (Automatic Cartridge Loader) : chargeur automatique de support bande (cassettes/cartouche).
ACR (Alternate CPU Recovery) : transfert de contrôle d’un processeur défaillant à un autre processeur.
ACS (Automatic Class Selection) : routines qui déterminent le profil d’un fichier en SMS.
AIX (Advanced Interactive eXecutive) : Système IBM (Mainfraime) basé sur UNIX.
AMODE (Addressing mode) : mode d’adressage des programmes (24 ou 31 bits).
AMS (Access Method Services) : langage de commande pour la gestion des fichiers VSAM (programme IDCAMS).
APAR (Authorized Program Analysis Report) : correction d’une erreur logicielle, livrée par IBM et applicable par SMP.
APF (Authorized Program Facility) : possibilité de déclarer un programme ou une bibliothèque de modules « autorisé » à émettre des instructions privilégiées .
APG (Automatic Priority Group) : ensemble des priorités de distribution contrôlées par SRM.
API (Application Programming Interface) : ensemble de fonctions, procédures ou classes mis à disposition d’un programme.
ARM (Automatic Restart Manager) : Permet de relancé systématiquement DB2 en cas d’abend.
ARMIDE : outil permettant la gestion de LOV (liste de valeurs) à l’image des base de données hiérarchique.
AS/400 (Application System/400) : Gamme d’ordinateur comprise entre les Mainframe et les PC, ils sont généralement utilisés par les PME. Actuellement on parle de System i.
ASCB (Address-Space Control Block) : bloc de contrôle représentant un espace-adresse.
ASCII (American standard Code for Information Interchange) : norme de codage des caractères, code binaire à 7 éléments.
ASID (Address-Space Identifier) : numéro affecté à un espace-adresse.
ASM (Auxiliary Storage Manager) : Un des trois composants de gestion mémoire de MVS, gestionnaire de la mémoire auxiliaire.
ASM : Abréviaton d’Assembleur, langage informatique de bas niveau (proche langage machine).
Asynchrone : qualifie des traitements d’échange d’information qui ne surviennent pas simultanément. La mise en Å“uvre de tels traitements peuvent passer par la mise en place de files d’attente, le premier traitement « poste » les informations dans la file d’attente, le second traitement les « consomme » au fur et à mesure.