Pour comprendre, direction le blog de la lutte contre la délocalisation de l’informatique de SNCF et un article condensé dans LemagIT

NB : Je ne travaille pas à la DSIT, mais je comprend leur combat.